Comment le contrat crédit-bail peut-il améliorer les ventes de matériel ?

Le crédit-bail est un moyen pour les entreprises de financer des immobilisations sans mettre en péril leur trésorerie. Ce contrat est établi entre le preneur, le fournisseur et l’organisme de financement. Le preneur, qui est l’entreprise va pouvoir ainsi financer ce qu’elle acquiert à l’aide d’un loyer mensuel.
Elle ne sera pas propriétaire du bien mais l’acquisition est assimilée à une immobilisation. Cette formule est donc très avantageuse pour les entreprises qui l’utilisent, à plusieurs titres.

Les avantages du crédit-bail pour une entreprise

Quand une entreprise passe par le crédit-bail matériel ou équipements, elle a de nombreux avantages. Ainsi, elle peut disposer de ce dont elle a besoin sans pour autant avoir à toucher à sa trésorerie. En effet, le crédit-bail ne nécessite aucun apport personnel. Une entreprise qui débute ou qui n’a pas assez d’actifs, peut donc avoir recours au crédit-bail et lui permettre d’utiliser du matériel qu’elle ne pourrait pas forcément acquérir autrement et dont elle a besoin pour exercer une activité.
front-desk-100473_640De plus, le matériel faisant l’objet d’un tel contrat ne sera pas inclus dans le bilan de fin d’année puisque l’entreprise n’en est pas propriétaire à proprement dit. L’entreprise pourra alors utiliser le matériel qui peut être très coûteux sans pour autant avoir à débourser trop d’argent pour ce même matériel. Au niveau fiscal et comptable, le crédit-bail entre dans les charges d’exploitation d’une entreprise.
Ainsi, le montant des loyers versés dans une année, est déductible de l’impôt sur les bénéfices. L’entreprise fait ainsi des économies considérables dans plusieurs domaines. Grâce au crédit-bail, une entreprise peut mieux réussir car cette formule lui permet de renouveler du matériel plus souvent. De ce fait, les dirigeants peuvent développer, prévoir, optimiser le rendement, économiser sur des postes, et conquérir de nouveaux marchés.

Pourquoi décider d’avoir recours au contrat de location ?

Déjà, cette décision peut aider à conserver des liquidités pour d’autres postes. Si l’entreprise doit acquérir du matériel dont la durée de vie est assez longue, il vaut mieux qu’elle ait recours au crédit-bail pour amortir au sound-studio-226164_640mieux ce matériel. Le financement de matériel coûteux doit être adapté aux contraintes de l’entreprise afin que celle-ci demeure pérenne.

Pendant la période de crédit-bail, l’entreprise aura plusieurs options. Elle pourra, si elle le désire opter pour l’achat du matériel loué. Elle pourra aussi renouveler son bail ou restituer le matériel à la société de crédit-bail. En général, le crédit-bail est souscrit par des petites entreprises ou des sociétés voulant investir dans du matériel coûteux. Certaines professions libérales ont aussi recours au crédit bail comme les radiologues, les dentistes ou biologistes qui ont besoin d’investir dans du matériel médical très cher et de haute technologie.

Quel matériel peut faire l’objet d’un contrat locatif ?

computer-workstations-415138_640En général, le matériel faisant l’objet d’un contrat de location est du matériel identifiable, à usage durable et amortissable. Il est possible d’y rajouter des éléments incorporels comme un logiciel si ce dernier est indispensable à l’usage d’une machine de haute technologie mais il faut que cette dernière corresponde aux trois critères précédemment cités.

Peuvent également être achetés avec ce type de contrat des véhicules de transport, de l’équipement industriel, du matériel de travaux publics, de la bureautique, des machines d’imprimerie, de l’équipement médical comme des salles de radiologie ou des automates pour laboratoires, du matériel agricole important comme des machines à vendanger, une moissonneuse-batteuse ou un tracteur.

A ces matériels, il existe la possibilité de rajouter certains services comme celui de la maintenance ou de l’assistance liés aux appareils loués. La durée du matériel reste assez proche de l’amortissement fiscal qui va de trois à sept ans.