Y a-t-il une différence entre crédit bail et location financière ?

business-graphics-1428651-mA la différence de la location financière, le contrat de crédit-bail prévoit dès l’origine, la faculté pour le locataire d’acheter le matériel («option d’achat ») à la fin du contrat pour un prix déterminé.

Comprendre la différence entre crédit bail et location financière

Avec un contrat de location, le locataire n’a pas d’option d’achat déclaré au contrat. La location financière est destinée à assurer la mise à disposition de biens d’équipement dans le seul but de leur utilisation. Elle n’est pas destinée à financer des biens devant, à terme, figurer dans le patrimoine du locataire.


Quelles sont-elles les solutions pour financer l’achat des machines ?

Les entreprises de leasing sont des entreprises formelles agissant spécialement dans le domaine de la location de machines professionnelles. En savoir plus sur les financements du type crédit-bail des machines


Le système des loyers et le financement locatif

Comment mes loyers sont t’ils comptabilisés ?

L’entreprise étant locataire et non propriétaire du bien, il n’y a pas d’impact direct dans le bilan des comptes sociaux. En revanche, dans le cas d’un crédit-bail, il existe une obligation d’indiquer, en annexe du bilan, le montant des loyers non échus.

Location financière et le paiement des loyers

Dans les deux cas, les loyers constituent une charge de l’exercice et sont imputés dans les charges d’exploitation de l’entreprise au compte de résultat. La répercussion immédiate est une réduction du montant du résultat imposable au titre de l’impôt sur les bénéfices, selon les règles fiscales en usage.


Crédit bail ou location financière ?

business-graphics-1428652-mL’investissement est un acte économique fondamental pour l’entreprise et une des clefs de sa réussite.

Le choix du matériel et du financement

Cette décision implique des choix : Celui du matériel, dont la durée de vie peut être longue compte tenu de la qualité des fabrications,ou au contraire plus courte, compte tenu de l’obsolescence rapide des technologies. Celui du financement, qui doit s’adapter aux contraintes de l’entreprise et aux spécificités du matériel.


Autres façons de financer l’entreprise

Financements classiques ou financements plus modernes ?

L’investisseur peut choisir entre des types de financements classiques où l’accent est mis sur la propriété du matériel. Tels l’autofinancement et le crédit d’équipement, ou des types de financements plus modernes, plus novateurs et plus évolutifs, où l’accent est mis sur l’usage du matériel, ses évolutions et les services qui peuvent y être associés : le crédit-bail et surtout  la location financière.


Déroulement de contrat de location financière

Que se passe-t-il à la fin du contrat de location ?

Le locataire est tenu de restituer le matériel au terme du contrat s’il a procédé à sa résiliation.

Que faire si le client ne restitue pas le matériel ?

Dans le cas contraire, il pourra continuer de l’utiliser, en continuant de payer son loyer, à condition de le définir avant la fin du terme.


Les étapes pour signer le contrat de financement

Quelle est la bonne démarche pour un contrat de location financière ?

Les participants du financement locatif sont client, fournisseur et bailleur.

Un accord commun pour signer le contrat de financement locatif

Le financement locatif est une opération tripartite entre une entreprise (client professionnel), qui sera le futur locataire, un fournisseur de biens et services, et un bailleur ( le financier).


Quelles ventes peut-on financer ?

Quels types de services associés peut t’on intégrer dans les loyers ?

Voici la liste de types de services associés qu’on peut intégrer dans les loyers :

Les services qui peuvent faire partie du contrat de financement locatif
  • La maintenance sur la durée du contrat. Elle sera reversée après chaque prélèvement au prestataire qui en aura la charge
  • L’assistance téléphonique
  • L’up-grading (mise à niveau du logiciel)
  • L’abonnement a un service spécifique (télécom, télésurveillance, sécurité etc..)
  • Les consommables (encre, papier, etc..)
  • Les assurances éventuelles (bris de machines, assurances de personnes etc.)

Quel est l’intérêt d’un crédit-bail plutôt qu’un prêt bancaire ?

Un crédit bancaire est un contrat par lequel le client finance un bien pour lequel il s’engage au terme, à racheter moyennant une valeur résiduelle prévue dans le contrat au départ. C’est donc une dette que le client a envers le bailleur, et pour cette raison, il est obligé de l’inscrire en « dettes » dans son bilan.

Diminuer la capacité d’endettement

Cela diminue sa capacité d’endettement en cas de besoin d’un nouveau crédit. Il ne peut pas inclure de services, type maintenance, dans son contrat. Le contrat est rigide, et ne peut subir de modification pendant le contrat si le client veut rajouter du matériel. La location c’est tout le contraire… Le crédit-bail reste flexible, il permet de financer plus de services et modifier le financement en cours selon le besoin.


La création d’entreprise est une étape importante

Est-ce qu’on peut financer un investissement quand on créé une entreprise ?

M2M peut financer vos projets en cas de création d’entreprise dans les cas suivants …

1/ un apport de 30% maximum au départ

2/ une durée plus courte

3/ une garantie personnelle ou d’une autre personne


Le dossier complet permet d’obtenir le financement plus facilement

Quelles sont les démarches à faire pour obtenir du financement ?

Pour obtenir du financement l’entreprise doit constituer le dossier avec les éléments d’ordre financier suivants…

Obtenir le contrat de financement locatif

1/ le dernier bilan

2/ prévisionnel – business plan en cas de création ou reprise

3/ en cas de reprise d’une affaire, quel est le montant du rachat ?

4/ quelle est l’expérience des dirigeants ?

5/ le devis de l’investissement


Améliorer le paiement des factures grâce à la location financière

Comment remédier au non-paiement par un client ?

Parfois il est possible de mettre en place le lease back, très peu connu mais très efficace dans si on souhaite récupérer de la trésorerie investie.

Exemple de leaseback

Une société achète un équipement informatique payé comptant, en décaissant sa trésorerie. Elle devient propriétaire du matériel informatique acquis. Imaginons que quelques semaines plus tard, un impayé survient chez un de ses clients. Dans la période de la crise cela arrive plus souvent et ce risque est à prendre en compte. Elle manque de trésorerie pour payer ses salariés et autres charges comme par exemple : le loyer, location de voiture, électricité ou encore abonnement téléphonique. Le non-paiement des factures par les clients met l’ensemble de l’entreprise en difficulté car elle même doit payer ses fournisseurs pour garantir la fluidité des services donc maintenir la qualité de ses rapports avec les partenaires économiques. lease back exemple.


Comment financer les achats ?

La location financière propose-t-elle une option d’achat ?

Non, contrairement au crédit bail, la location financière ne propose pas une option d’achat du matériel au terme du contrat.

Quelles sont donc les options possibles ?

A la fin du contrat de location financière, le client aura le choix entre la restitution du bien ou la prolongation du contrat basée sur de nouvelles conditions.


Location financière et comptabilité

Comment se déroule la comptabilisation d’une location financière ?

Lors d’un contrat de location financière, la comptabilisation se base sur le fait que le client n’a pas pour but de devenir propriétaire du matériel.

Concrètement, comment cela se passe ?

Pour le preneur, l’entreprise devra comptabiliser la location de matériel (compte 613) ainsi que la TVA déductible. Quant au bailleur, l’entreprise devra prendre en compte les prestations de service et la TVA collectée tout en constatant chaque année les dotations aux amortissement et les amortissements des immobilisations.